Exercice lacunaire


Complète les mots manquants ensuite presse sur "Vérifier" pour corriger tes réponses. Utilise le bouton "Indice" pour obtenir une lettre du mot qui te tracasse. Attention, tu perds des points si tu fais appel au bouton indice !!!

   1,5 l      absorbée      amène      artère      bassinet      Bowman      capsule      corticale      excrétrice      filtré      filtration      glomérule      glomérule de Malpighi      haricot      hile      l’artère      l’uretère      l’urine      médulla      médullaire      réabsorbent      régulation      reçoit      rejetée      tube urinifère      vascularisées      veine      vessie   
1. Anatomie du rein
Le rein a une forme de graine de
La partie concave se nomme le
Le rein comporte 4 parties :
- la
- la zone
- la zone
- le


La zone corticale le sang amené par .
La zone médullaire constituée par un enchevêtrement de canaux de plus en plus grand, amène . jusqu’au
Le hile comporte 3 vaisseaux, une ., une et
- l’artère le sang vers le rein.
- la veine récupère le sang qui a été par le rein.
- l’uretère récupère et la conduit vers la .
Le bassinet est une poche qui se situe juste avant
Les pyramides de Malpighi sont très et elles une partie des éléments dans l’urine (eau, minéraux,etc.).

2. Physiologie du rein
Les constituants de l’urine.

Un adulte rejette en moyenne 1,5 l d’urine par jour. Ce volume varie en fonction de la quantité de liquide et de la quantité de sueur . L’urine est un liquide jaune ambré, légèrement acide chez l’homme, d’odeur spéciale.

L’urine contient principalement :
Tous les constituants de l’urine se trouvent dans le rein ce qui prouve que le rein filtre le sang et absorbe tous les déchets qui s’y trouvent.

3. Rôles du rein
a) Fonction : élimination des déchets.

b) Fonction de : régulation hydrominérale de l’organisme (maintient le taux d’eau et de minéraux dans le sang).

(www.enseignons.be)

4. Le néphron
Chacune des structures microscopiques véritables petits reins en miniature, possédant une fonction de , et constituant l’unité anatomique d’un rein qui n’est pas une simple éponge, mais possède une structure complexe, constituée par la juxtaposition de ces millions de petits reins en miniature.
Cette unité rénale est composée :
D’un glomérule
D’un tubule (appelé tube urinifère)
du tube collecteur
Les néphrons dont le nombre est supérieur au million pour un rein, comporte chacun un petit tube appelé le . Autour de lui, s’organise un réseau de capillaires (vaisseaux microscopiques) au niveau desquels les échanges entre le sang et l’urine se font. La première partie du néphron est constituée par une structure appelée le ou encore corpuscule de qui est l’élément initial du néphron.
Le glomérule ressemble à une espèce de poche composée d’une double paroi extrêmement fine ou vient se loger un enchevêtrement de toutes petites artérioles appelées le peloton capillaire du glomérule. Ce petit amas de glandes et de vaisseaux, appelé également est l’élément qui assure la filtration du sang (glomérule vient de glomus qui signifie peloton). Pour visualiser ce constituant du rein, il faut imaginer que l’appareil glomérulaire est composé d’une capsule glomérulaire qui entoure complètement le glomérule comme un gant de baseball entoure une balle.
La deuxième partie du néphron est constituée par le tube contourné. Il fait suite à la capsule de Bowman, et l’on distingue d’autres segments sous la forme d’une structure en forme d’épingle à cheveux. Chaque tube débouche dans un canal commun à plusieurs néphrons, le canal collecteur qui s’ouvre dans le au départ de .
Si l’on coupe un rein en deux parties, on remarque deux zones, une périphérique et une centrale. Les glomérules de Bowman constituent la partie externe du rein appelée également zone . Les tubules plus profonds, constituent la correspondant à la zone centrale.
Chaque jour les 2 millions de néphrons drainent 300 fois le sang contenu dans l’organisme soit environ 1600 litres à 24 h. Un homme est normalement capable de produire d’urine par jour. Cette quantité varie beaucoup en fonction de la prise liquidienne mais aussi de la transpiration, des hémorragies et des vomissements, entre autres.

(tiré de http://www.vulgaris-medical.com/front/?p=index_fiche&id_article=3199)